Une plateforme incontournable

Être la voix, le rendez-vous des industries créatives africaines. Devenir le carrefour des rencontres de la diaspora congolaise et africaine en France et en Europe.

CNP MAG

Congo Na Paris / Dynamique Sociale  / Rétrospective : l’engagement de nos artistes durant la période du confinement

Rétrospective : l’engagement de nos artistes durant la période du confinement

Après la Chine et l’Europe, la République démocratique du Congo et la République du Congo amorcent à leur tour un déconfinement progressif et prudent de certaines villes. Le COVID-19 ne cesse toutefois d’exister. Pour rappel, cette pandémie a causé 392 802 décès dans le monde dont 82 décès en RDC et 20 décès au Congo.

Aujourd’hui, il est nécessaire de respecter les mesures mises en place afin d’éviter une « deuxième vague ». D’ailleurs, nos artistes congolais ont été très mobilisés et engagés durant cette période. Chanteurs, humoristes chorégraphes, écrivains, stylistes ont joué leur gamme face à cette crise sanitaire : actes de générosités, rôles de porte-paroles, pionniers de l’innovation.

Le CNP Magazine vous propose une rétrospective artistique concernant la période mouvementée de janvier à fin mai 2020.

Des actes de générosités multipliés

« Qui est riche sans être généreux n’a rien » dit un proverbe africain. Ainsi les artistes congolais les plus médiatisés, grâce à leur notoriété ont permis de soulever des fonds importants via les réseaux sociaux pour aider les plus touchés. On citera notamment : 

La mobilisation de Fally Ipupa avec sa fondation envers les congolais en RDC. L’équipe CNP l’avait déjà mentionné dans un article datant du 22 mars 2020.

 

 

D’ailleurs Fally Ipupa figurait parmi les têtes d’affiche du méga concert caritatif en ligne Africa Day Concert at home les fonds iront au Programme alimentaire mondial (PAM) et à l’Unicef dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Maître GIMS et son frère Dadju ont soulevés des fonds dans l’hexagone français et l’Afrique

 

 

 

 

 

 

Dadju avait déclaré sur Instagram que « … l’intégralité des dons récoltés sera reversée aux hôpitaux de Paris/France et à l’Afrique avec la participation de L’UNICEF. Je compte sur vous pour exploser le score demain. »

Le peintre Jean-Paul Wabotaï a mis aux enchères plusieurs de ses tableaux pour récolter des fonds pour le CHU de Montpellier et a plusieurs orphelinats congolais afin de lutter contre le COVID 19.

Des porte-paroles engagés pour rappeler les mesures barrières

Pour une prise de conscience collective et donc efficace, nous avons pu compter sur nos humoristes, on citera notamment :

  • pour mettre fin « aux débats » sur oui ou non les africains étaient concernés par ce virus et rappeler les mesures barrières
  • pour nous rappeler que nos habitudes sociales devaient changé face à ce virus

CORONAVIRUS déjà à Kinshasa 😱😱😷😷 Prenez vos précautions dès maintenant !Respectez les consignes sanitaires….

Publiée par Hanse humoriste congolais officiel sur Mardi 10 mars 2020

La styliste Spirita Nanda nous a rappelé les bienfaits du sport pour se maintenir en bonne santé et rester productif. 

Nos musiciens ont fait preuve d’inventivité en luttant en chantant pour alerter la population. Fally Ipupa et son titre « Les bisous stop ! » encourageant au confinement vu des milliers de fois sur Twitter.

Koffi Olomidé et son titre « Coronavirus Assassin », le clip a été vu plus d’1,5 millions de fois. On citera aussi Ferré Gola et son clio « we’re Fighting Corona Virus ». La slameuse Mariusca a tenu à se mobiliser pour lancer un SOS pour les enfants des rues face au Coronavirus. Maziya Sterling prônait la distanciation sociale à Pointe-Noire. Sarah Kalume prônait le confinement dans son dernier clip.

Des prestations artistiques adaptés à la nouvelle donne

Les artistes ont été fortement impactés d’un point de vue économique frappant sévèrement les plus précaires. Mais certains ont pu s’adapter à cette nouvelle configuration pour essayer de vivre de son art.

Cette pause forcée est devenue salutaire en matière de créativité, on citera notamment Anifa Mvuemba qui a créé un évènement mondial avec sa collection présentée en 3D via Instagram en hommage aux femmes congolaises.

Innoss’b avec le confinement a pu trouver le calme nécessaire pour écrire à nouveau de nombreux textes. « Maintenant j’ai tous ce qu’il faut pour attaquer à nouveau »

De nombreuses performances artistiques se sont déroulés en ligne, que ça soit des concerts, des lives impro ou des performances scéniques

Faustin Linyekula et ses collaborateurs ont réalisé une performance scénique exceptionnelle pour les amateurs de danse contemporaine mettant à l’honneur la RDC depuis le Tate Modern à Londres accessible depuis youtube.

De nombreux lives sur Facebook ou Instagram ont été faits par des artistes congolais pour rester en contact avec leurs publics et promouvoir leurs œuvres depuis chez eux en attendant la reprise des concerts traditionnels.

Des artistes partis trop tôt

Des artistes congolais ont aussi emporté à cause du virus. On citera notamment :

 

 

Aurlus Mabélé, roi du soukouss 

 

 

 

 


 

Jacob N’Samby Manduakila, écrivain congolais  

 

 

 

 

 

 

 

Anne-Sophie GNABA 

 

Aucun commentaire

Commenter