Propos recueillis par Anne-Sophie Gnaba

SERGE IBAKA, la star NBA, dit aussi Mafuzzy n’a jamais oublié les rives du fleuve Congo et sa chère Afrique. A travers sa plateforme ART, il a créé une plateforme solidaire de partage pour faire émerger d’autres conquérants. Il collabore pour cela avec de nombreux artistes et commence fort avec NINHO, le poids lourd du rap français, recordman de single d’or.  Le titre « champion » de NIHHO feat SERGE IBAKA, lance le coup d’envoi du projet ART.

Des parcours de « champions »

Le titre sera disponible sur toutes les plateformes, dès le 26 février 2021. Sur ce titre les artistes et champions ont voulu partager un message clair et sincère « Vivre et mourir comme un champion, les autres n’y croyaient même pas, comme un aigle j’ai volé au-dessus des nuages pour nourrir la familia ».

C’est lors de la rencontre des deux artistes entre Paris-Kinshasa que le titre est né. Le clip du titre est un road trip en République démocratique du Congo, sur la terre de leurs ancêtres. Les artistes lors de ce clip se dévoilent et se racontent en évoquant les débuts difficiles jusqu’au triomphe de l’adversité afin de s’accomplir et contribuer à leur terre d’origine. Ce clip a été réalisé par le réputé producteur Lucas Maggiori aka Styck, qui a notamment réalisé les clips de Soprano à Maître Gims en passant par Fally Ipupa.

Ce n’est que le premier volet de la plateforme ART, d’autres projets artistiques sont attendus. La plateforme ART aura vocation à réunir des artistes originaires d’Afrique, de la Caraïbe et des Amériques. On sait que Serge IBAKA aime l’art, notamment la mode et la musique et que la créativité est pour lui importante. Cette nouvelle plateforme créative promet de belles créations artistiques à venir.

Le « Give-back » comme religion pour Serge Ibaka

Serge Ibaka ne veut pas être dans le camp des oublieux mais celui des bâtisseurs de demain du Congo. Pour lui, « Beaucoup de personnes réussissent comme moi mais oublient d’où elles viennent. Art est un message, pour tous, pour les enfants, pour inciter les autres à redonner »

En effet, après l’Europe, les Etats-Unis et le Canada où il a construit sa carrière prestigieuse et sa stature internationale, Mafuzzy compte bien participer activement à la construction d’une Afrique forte et en particulier du Congo, son pays de naissance où son histoire a commencé. En tant qu’enfant du pays, Serge Ibaka a à cœur de redonner et de faire bénéficier au Congo ce qu’il a reçu. En effet, le « Give-back » est pour lui une religion. Il a déjà à son actif de bâtisseur sa fondation IBAKA qui a notamment œuvré activement pendant la crise sanitaire au Congo.

Désormais, il aura aussi la plateforme ART pour contribuer à l’émergence artistique.

#Congo #projet #artistique #culture #dynamique sociale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *