Blog

Congo Na Paris / Sport  / Goma : Tournois de confinement en zone neutre entre le Congo et le Rwanda pour occuper les jeunes

Goma : Tournois de confinement en zone neutre entre le Congo et le Rwanda pour occuper les jeunes

Par David Kasi.

En pleine zone neutre entre la République démocratique du Congo et le Rwanda, plus de 500 jeunes se sont ligués pour un championnat de football dénommé « Tournois de confinement ». Ayant connu un engouement sans précèdent, ce tournoi s’est vu clôturer avec le sacre du football club Miami après une finale soldée 2-1 face à l’association sportive B01 (Birere Zéro One).

Les stades de foot vont recouvrir officiellement leurs entrées le 15 août prochain en RDC après plus de 4 mois d’arrêt. Pendant ce temps, dans le quartier Kahembe, à Birere, dans la zone neutre « Makoro », le football s’est joué durant plusieurs semaines dans l’ignorance de la crise sanitaire du coronavirus. Au total 32 équipes, formées par les 18 quartiers de la ville de Goma ont participé à ce tournoi organisé par le groupe de jeunes Power Generation. Cette plateforme de jeunes, qui organise ce tournoi de foot pour la deuxième fois, apporte aussi son aide à de nombreuses personnes en difficulté.

Sur un terrain très poussiéreux en raison de la saison sèche, traversée par les poteaux conduisant du courant électrique, des buts constitués en arbre avec  des filets faits à la main, les batailles footballistiques se sont livrées sans merci malgré les conditions dans lesquelles les joueurs se rencontraient âgés autour de la vingtaine pour la plupart.

De De De

De l’autre côté de la frontière, les militaires rwandais et quelques habitants  du pays des mille collines observaient de près ces alléchantes rencontres qui affluaient. Plusieurs centaines de personnes sont venues de différents coins de Goma. « Le but est de réunir différents quartiers de la ville, réunir ces joueurs actifs qui étaient inactifs depuis un certain moment vu le confinement », a déclaré un des organisateurs. « On se disait qu’il était plus intéressant d’occuper les gens avec une activité sportive au lieu qu’ils perdent leur temps dans les bistrots, à fumer du chanvre parce qu’ils n’avaient rien à faire et autres, surtout à Birere. Et on a réussit à ramener un grand monde », poursuivait-il.

Parmi les 32 équipes qui sont se sont engagées dans ce tournoi, c’est le football club Miami qui s’est adjugée le trophée après une finale très disputée avec l’équipe de ce coin, B01 le dimanche 2 août. Contrairement à AS B01, qui est composée des jeunes de Birere, FC Miami est de son côté assemblée essentiellement par des jeunes qui lavent des voitures aux abords de l’hôtel Linda. Les enfants soldats en manque de réinsertion dans la vie sociale étaient aussi de la partie dans cette équipe, qui, désormais sera toujours unie lors de tournois de foot amateurs.

« Nous remercions Dieu de nous avoir réunis durant ce tournoi, la pandémie n’a pas réussi à nous arrêter. Ce tournoi a plus aidé dans la promotion de la jeunesse. Ils ont un avenir meilleur ces jeunes qui ont joué ce tournoi », a souligné, à l’issue de la finale,  le président du FC Miami, qui a voulu garder l’anonymat. Ce dirigeant a précisé qu’il y a déjà des partenaires en Zambie et en Tanzanie dans la promotion de ses joueurs.

Jonathan Bishweka, qui évolue en division régionale en Angleterre au sein de l’AFC Verndeanians a profité des vacances pour jouer ce tournoi qu’il décrit comme une bonne expérience. « Pour moi, c’est quelque chose de génial. Ma présence ici est de montrer à tout le monde qu’on est tous pareil», a martelé celui qui a porté le brassard du capitaine du FC Miami.

Cette deuxième édition, dont Allison Mumbere a été élu meilleur buteur (8 buts) et Paulin Kazinzu meilleur joueur. Ce tournoi, qui a eu la particularité de se jouer en pleine crise sanitaire a eu un franc succès. Les observateurs, qui se comptaient en centaine pendant chaque match, ne respectaient ni distanciation sociale, ni lavage de mains pour lutter contre le Covid 19. Ce n’est qu’une poignée des gens qui portaient de masques réutilisables.

Aucun commentaires

Poste un commentaire